METEO VIZILLE

Photos récentes

 

Retour accueil Photos de randonnées Photos épisodes neigeux Archives photos

 

Rando en boucle aux cabanes de la Dreyre et de Belle Roche - 27 juin 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 1647 m

Dénivelé positif total : 1215 m

Ecrins

Distance : 16.1 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 5:00

Météo : brouillard puis larges éclaircies

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : https://ignrando.fr/fr/parcours/139816-cabane-de-la-dreyre

Une rando plutôt d'intersaison, agréable et peu fréquentée

Edito en lien avec la rando :
 il a été un moment où l'espoir d'orages s'était grandement amenuisé puis il sont arrivés, de nouveau en provenance du Vercors, vers 21h30. Beaucoup de tonnerres et d'éclairs dont un qui est surement tombé sur Vizille, en tout cas pas très loin vu le fort grondement. Cet orage a laissé 7.0 mm dans le pluvio puis s'en est allé. Ce matin il restait pas mal de nébulosité mais pas question d'annuler la rando prévue avec mon père, le reste de la semaine étant annoncée bien maussade. C'est de Valbonnais que nous avons commencé notre randonnée, direction, dans la brume, la cabane de Dreyere puis celle de Roche Belle au soleil. Un chamois curieux et nous voilà sur les pentes de la Cavale, pause déjeuner et nous arrivons au col du Plan Collet. Il n'est pas tard et nous avons encore un peu d'énergie allez hop on monte sur la Montagne de Roussillon 250 m de dénivelé supplémentaire pour une rando de 1210 m de dénivelé et 16 Km. Du sommet on retrouve le col du Plan Collet et descente sur Valbonnais. Retour à Vizille vers 15h30, il fait lourd et des orages sont prévus en soirée, la pression atmosphérique chute, à suivre !  
 

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

 

Des éclaircies sont prévues mais au départ de la rando elles sont au dessus
 

Pas si souvent qu'une passerelle facilite la traversée de ruisseaux
  

Une ambiance particulière en forêt


Alors que l'on commence à se demander si cela va se lever les premiers coins de cil bleu apparaissent


Beau ciel bleu après la pluie de la nuit, au loin l'Obiou
 

Après avoir remonté toute la combe nous commençons une traversée,
 

Mon père au premier plan, derrière lui les contreforts du Coiro


Nous venons de passer la toute petit cabane de la Dreyre et alors que nous contemplons les sommets nous remarquons un chamois en train de nous observer
 

En gros plan chamois pas trop inquiet, nous allons rester 2-3 minutes à nous regarder
 

Nous reprenons ensuite notre balade
 

Un petit coup d'œil au dessus au cas où


Aigle royal ?


La cabane de Belle Roche beaucoup plus jolie que celle de la Dreyre


Devant mois les crêtes de Côte Belle que nous rejoignons


Derrière mon père l'itinéraire pour monter à la Tête de la Cavale


Après une pause déjeuner nous décidons avant de redescendre sur Valbonnais de monter à la Montagne de Roussillon, visible devant mon père

 

 

Rando à La Pointe de Tigneux - 22 juin 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2252 m

Dénivelé positif total : 1245 m

Belledonne

Distance : 11.7 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 4:45

Météo : soleil

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : livre Randonnées sauvages aux alentours de Grenoble de Jean Michel Pouy

Superbe rando qui a en plus l'avantage de se faire en boucle. La dernière partie est assez accidenté

Edito en lien avec la rando :
 avec toutes ces superbes journées qui se succèdent il était impossible de passer à côté sans faire au moins une rando ! Cela a donc été le cas ce jeudi, réveil matinal vers 5h30, direction, avec mon père, le Grand Thieroz sur la commune de la Ferrière dans la vallée du Haut Bréda.  Une petite heure de route plus tard nous commençons la rando, premier objectif le Crêt du Tambour, nous en profitons pour jeter un oeil au lac du Léat. Nous rejoignons ensuite la Montagne de Tigneux, après une petite descente nous entamons toute la partie hors sentier, en suivant plus ou moins une sente nous arrivons au mini lac des Naves. De là je grimpe jusqu'à la Pointe de Tigneux via des pentes assez raides. Retour par les chalets de la Petite Valloire, à la voiture vers 13h après 1245m de dénivelé sans avoir croisé une seule personne et avec un soleil impérial !
 

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

 

A l'image de cette photo, beaucoup de photos sont à contre jour, montée en forêt avec quelques trouées
 

Nous remontons une crête boisée
  

Mon père à la sortie de la forêt


Mini détour pour aller voir le lac du Léat


Le chemin continue avec quelques montées/descentes
 

Après une descente de 75 m de dénivelé nous quittons le GRP Tour du Pays d'Allevard, à partir de là nous suivrons plus ou moins une sente peu visible
 

La Pointe de Tigneux est derrière cette pointe


La Petite Valloire, notre itinéraire se situe sur la gauche de la photo


À droite les Pointes de la Porte d'Eglise (!) pour rejoindre la Pointe de Tigneux nous remontons sur la gauche (le sommet est juste là complètement à gauche)


Mon père plus bas , toujours hors sentier
 

Le très petit lac des Naves


Au sommet, une fois encore la photo n'est pas très belle, le contre jour est important, je suis arrivé par les pentes de droite


Toujours du sommet vue sur l'endroit par lequel nous avons progressé


Descente vers le Deuxième Chalet de la Petite Valloire pour déjeuner

 

 

Rando à La Pointe du Sciallet - 16 juin 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2312 m

Dénivelé positif total : 1180 m

Belledonne

Distance : 13.1 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 4:45

Météo : soleil et brouillard

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : livre Randonnées sauvages Belledonne Grandes Rousses de Jean Michel Pouy

Rando classique jusqu'au lac de la Coche puis sauvage jusqu'au sommet, mis à part le brouillard une super rando

Edito en lien avec la rando :
 Aujourd'hui après une courte nuit (dodo à 4h après le boulot et réveil à 8h) direction le Rivier d'Allemont avec mon père. Nous commençons la rando sous un beau soleil et avec pas mal de vent du nord. Nous prenons un raccourci assez rapidement qui nous emmène au lac de la Coche plus ou moins dans le brouillard, nous retrouvons ensuite le soleil pour une belle partie sauvage jusqu'au pied du Sciallet, dernière partie avec de nouveau des nuages, et un bouquetin pas inquiet, et c'est le sommet ! Déjeuner à l'abri du vent puis retour vers 15h 30 à la voiture, une belle rando beaucoup plus sauvage que ce que j'imaginais !

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

 

Départ depuis le Rivier d'Allemont
 

Nous prenons pour monter un raccourci, celui que nous avions expérimenté en descente en mars 2016 lors d'une sortie en raquettes (voir ICI)
  

Les nuages viennent par moments nous rencontrer


Le lac de la Coche, côté brouillard vers le Grésivaudan


Côté soleil vers l'Oisans
 

A partir du lac nous quittons le sentier balisé pour suivre une sente


Dans un paysage bien sauvage

Toujours en limite du brouillard nous continuons notre progression


La Pointe du Sciallet est en vue (la petite pyramide au centre de la photo)


A gauche le Grand Pic de Belledonne


On suit plus ou moins une sente
 

A cet endroit il reste 180 m de dénivelé, je finis seul


Photo de mon père en gros plan, après avoir traversé un pierrier je monte sur une croupe herbeuse pour rejoindre une sente qui passe sous la crête


Un bouquetin  m'observe tranquillement


Pas de chance au sommet le brouillard revient en force, j'ai juste le temps de prendre en photo la Pointe du Sifflet


Je ne reste pas longtemps au sommet et retrouve mon père pour un déjeuner puis le retour


Le brouillard a quasi disparu, nous ne descendons pas par le raccourci mais par l'itinéraire classique.
En face le col de la Vache (nous y étions passé en août 2011, voir ICI)


Des cris attirent notre regard, un milan observe le champ


 

 

Rando à La Pointe, col de Côte Belle - 08 juin 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2405 m

Dénivelé positif total : 1360 m

Ecrins

Distance : 17.1 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 5:30

Météo : soleil

 

Rando effectuée avec mon père, Jacques et Christophe

Topo qui a inspiré cette rando  : livre Le Guide Rando Ecrins vol 1 de Frédéric Chevaillot

Rando que j'avais faite il y a déjà 7 ans, toujours aussi belle, avec une tentative avortée d'aller plus haut mais ce n'est que partie remise

Edito en lien avec la rando :
 en repos et avec une belle journée annoncée la rando était obligatoire ! Départ de Vizille avec mon père, Jacques et Christophe pour rejoindre 50 mn plus tard Valsenestre, où la température est fraiche 5°C ! Nous ne mettons pas longtemps à nous réchauffer en montant d'un bon pas vers le col de Côte Belle, quelques chamois croisés et nous voici aux surprenantes orgues de Valsenestre, nous continuons pour atteindre le col, de là nous partons pour le Pic de Valsenestre mais une mauvaise lecture de la carte nous fait prendre quelques vires pas terribles, retour au col où nous montons jusqu'à la Pointe (2388 m) puis déjeuner toujours au col. Le retour se fera par une sente que nous rejoignons plus ou moins facilement après avoir traversé de nombreux restes d'avalanches. Retour vers 14h à la voiture après 17 Km et 1360 m de dénivelé, une bien belle journée où la température sera remontée à 28°C sur Vizille.

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

 

Départ à l'ombre, vue vers le col de la Muzelle
 

Nous croisons à plusieurs reprises des chamois
 

La montée se poursuit, le soleil est maintenant bien présent


Nous entrons dans le passage des Orgues de Valsenestre


Un passage qui a lui seul vaut le détour
 

Sous les pentes du Pic de Valsenestre un chamois attire notre regard


Il traverse tranquillement et prudemment un névé


Du col de Côte Belle nous essayons de rejoindre le Pic de Valsenestre mais une erreur d'itinéraire nous entraine dans ce passage rocheux


Au bout de quelques minutes je préfère faire demi tour et rejoindre mon père sur La Pointe


Le sommet de La Pointe avec en arrière plan le Pic du Clapier du Peyron et la Roche de la Muzelle


Toujours du sommet mais de l'autre côté, Le Pic de Valsenestre
 

Après un déjeuner au col de Côte Belle, nous redescendons un peu, quittons le sentier balisé pour une traversée hors sentier et rejoindre la Combe des Echarennes




Les névés sont encore bien présents


Nous retrouvons un sentier qui va nous ramener à Valsenestre


Derrière mon père à droite le sommet de la Pointe,


 

XITI