METEO VIZILLE

Photos récentes

 

Retour accueil Photos de randonnées Photos épisodes neigeux Archives photos

 

Rando au Mont Baron - 26 février 2019 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 1295 m

Dénivelé positif total : 810 m

Bornes

Distance : 8.3 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 2:40

Météo : soleil

Rando effectuée seul

Topo qui a inspiré cette rando  : la carte IGN

Au début j'avais prévu d'aller au Mont Veyrier mais mauvaise surprise au départ le sentier est fermé depuis une semaine pour cause de chutes de pierres ... un œil sur l'appli Iphigénie et je vois qu'en partant d'un peu plus loin je peux monter au Mont Baron, son voisin. Rando en grande partie en forêt mais l'arrête finale et sympa avec une très belle vue sur le lac, Annecy et les Bauges

Edito en lien avec la rando
:
un temps toujours aussi calme et ensoleillé et très doux, plus de 20°C cet a-m à Vizille. Rien ne bouge et les randos s'enchainent, hier au Mont Baron près d'Annecy (j'ai profité d'aller chez des amis pour 2 jours vers Annecy pour glisser une rando au passage !)


La rando visible sur la carte IGN, en bleu itinéraire tracé, en violet pas de trace et hors sentier


Pas beaucoup de photos en forêt, j'ai bien tenté d'immortaliser un écureuil mais la photo était floue, et un chevreuil mais il est allé plus vite que moi !
Un peu de neige ici vers 850 m


En sortant de la forêt, un peu en contre jour derrière moi, la chaine des Aravis
 

En direction des Bauges


Le Veyrier du Lac d'où j'ai commencé la rando
 

La ville d'Annecy et son lac éponyme
 

L'arrête qui permet d'aller au sommet du Mont Baron


 

Avec l'aide d'une table d'orientation le nom des différents sommets des Bauges
  

Depuis la voiture vers le Mont Baron

 

 

Rando à la Brèche de l'Homme Mort  - 26 octobre 2018 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2413 m

Dénivelé positif total : 1340 m

Ecrins

Distance : 9.5 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 4:45

Météo : soleil

 

Rando effectuée seul

Topo qui a inspiré cette rando  : http://www.michel-mounier.fr/2016/10/06/breche-de-lhomme-mort-massif-des-ecrins-4-octobre-2016/  ou Randonnées Ecrins Ouest de Jean-Michel Pouy

Rando faite en aller retour, rando normale au départ puis rando difficile ensuite mais dans un cadre superbe, une des randos les plus difficiles que j'ai faite. J'ai à l'aller pris un raccourci, pas forcément une bonne idée, retour en contournant les petites barres rocheuses.
"Cette rando est conseillée à des randonneurs confirmés avec un bon sens de l'orientation et une bonne condition physique" dixit Jean-Michel Pouy

Edito en lien avec la rando
:
Je dois dire qu'au départ des Faures, après la chapelle en Valjoufrey, les cuisses étaient un peu dures. Et elles ont souffert mes cuisses car cette rando qui m'a emmené (en solo) jusqu'à la Brèche de l'Homme Mort était particulièrement difficile. Si les 350 premiers mètres de dénivelé sont assez classiques la suite va être beaucoup compliquée. Pas de balisages et très peu de sentes, beaucoup de passages en mode sanglier au milieu des vernes, rhododendrons et myrtilliers ... 1340 m de dénivelé en tout, croisé personne ... en même temps cette rando et surtout connu des skieurs de randos, pas très empruntée par les randonneurs ... je comprends mieux pourquoi !


La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.


Les couleurs sont d'automne sont là, mais il est encore trop tôt pour qu'elles soient mises en valeur pas l'appareil photo


Le soleil arrive !
 

Vue arrière, plus bas un cairn permet de repérer l'endroit où il faut traverser le ruisseau. Le hors sentier commence avec la traversée du ruisseau, quelques cairns permettent de rejoindre ce pierrier que l'on remonte


Voici un peu le terrain qui suit le pierrier, plus de cairns (en tout cas pas vu), il faut s'effrayer un chemin là dedans


Pas de photos du passage compliqué, trop concentré ! A la sortie des petites barres rocheuses le terrain se fait moins difficile, toujours pas de sentes
 

En tirant sur la gauche je trouve une petite sente que je suis et qui m'amène vers la Brèche de l'Homme Mort
 

La Brèche de l'Homme Mort au centre, pierrier un peu raide mais court, de plus il y a une petite trace 

Une photo prise avec le retardateur, le soleil n'illumine toujours pas la combe où je suis, seul au monde !


Retardateur toujours ! Direction la Brèche
   

Depuis la Brèche, pause bienvenue. Je ne prendrai pas le risque de revenir par l'autre côté de la brèche via le vallon des Echarennes (pas de cordes ...)




Pour le retour je décide de tirer à droite et de contourner les barres rocheuses


En direction de la Chapelle de Valjoufrey
 

Le retour se fait via la droite (en descendant) des petites barres rocheuses (à gauche sur la photo). Que ce soient les petites barres rocheuses, ou les vernes/myrtilliers/rhododendrons, la photo ne rend pas du tout compte de la difficulté
  

Fin de la rando avec le retour, enfin, sur le sentier "normal" avec le Pic de Valsenestre en face

 

Rando aux Têtes de Praorzel et Querellaire  - 03 octobre 2018 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 1714 m

Dénivelé positif total : 1100 m

Vercors

Distance : 13.1 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 4:00

Météo : soleil, quelques cumulus

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : https://www.altituderando.com/rando12123

Une très belle boucle dans le Vercors, seul bémol les patous !

Edito en lien avec la rando
:
le soleil est de retour mais la bise a pour l'instant modéré la température. Cela ne nous a pas empêché avec mon père de faire une très belle rando au départ du col du Prayet. Une jolie boucle nous faisant aller à la Tête de Praorzel, puis la crête de Grande Leirie et enfin la Tête de Querellaire


La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.


Comme souvent le départ se fait en forêt


Nous en sortons rapidement et remontons le long d'une ravine
 



Le ciel semble avec nous


Nous en sortons en rejoignant un col sous la Tête de Praorzel


Petite remontée vers la Tête de Praorzel
 



Nous longeons ensuite la Crête de Grande Leirie et croisons quelques troupeaux de moutons ... et patous ...
   

Plusieurs descentes et remontées le long de la Crête de Grande Leirie


Avant de descendre vers le col de Menée


A droite le Mont Barral, pour nous ce sera à gauche la Tête de Querellaire, au centre en arrière plan l'Obiou


La Tête de Querellaire est en vue et pour la rejoindre c'est droit dans la pente !
 

Du sommet de la Tête de Querellaire, vue vers Grenoble


Vue sur le Dévoluy
  

et vue vers le Mont Aiguille


Descente vers le col du Prayet, puis en forêt où nous nous ferons "attaquer" par des guêpes !

 

 

Rando raquettes au Pic de l'Œilly  - 04 février 2019 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 1547 m

Dénivelé positif total : 750 m

Belledonne

Distance : 7.9 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 3:00

Météo : nuages bas et soleil

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : la carte IGN

Facile jusqu'au Luitel car le sentier était tracé, très sportif du Luitel au Pic de l'Œilly, attention car grosse partie hors sentier, vaut mieux avoir Iphigénie ou un sacré sens de l'orientation ! Mais quelle immersion dans la nature !


Edito en lien avec la rando
:
si la neige n'a pas atteint Vizille elle est tombée juste au dessus et en abondance dès qu'on s'élevait un peu. Avec un lundi encore froid en montagne et des éclaircies possibles, pas de doute il fallait sortir ! Direction avec mon père Montchaffrey, de là nous chaussons les raquettes pour rejoindre le Luitel, tout a déjà été tracé et la progression est relativement facile. Du Luitel nous montons un peu au hasard dans la forêt puis nous revenons sur le lac. De là mon père prend le chemin du retour, de mon côté je monte au Pic de l'Oeilly. Je suis une trace qui rapidement s'arrête, allez hop je continue dans une poudreuse énorme, comme je n'ai pas envie de perdre trop de temps je décide de couper et monter directement à travers la forêt. Cela va s'avérer hyper physique, je m'enfonce parfois jusqu'au haut des cuisses mais je finis par atteindre le sommet ! Plutôt que d'essayer de rejoindre la sente qui descend à Montchaffrey je décide de couper tout droit à travers la forêt ... magique et brassage de neige, mais c'est plus facile en descente ! Retour à Vizille fatigué mais bien content !


La rando visible sur la carte IGN, en bleu itinéraire tracé, en violet pas de trace et hors sentier


Juste au dessus du village on met les raquettes et hop petit raccourci à tracer !


La neige est tombé en grande quantité
 

Partie la plus facile pour aller jusqu'au lac du Luitel car déjà tracée


En arrière plan Vaulnaveys, Uriage et au loin la Chartreuse
 

Les nuages bas sont proches
 

Mais en arrivant au lac du Luitel le soleil perce


Ambiance magique
 

On longe le lac du Luitel,


  

Puis après avoir traversé la petite route on monte au hasard dans la forêt



Après 1/2h nous revenons au lac, de là je pars seul au Pic de l'Œilly, je suis une trace à peine 2-3 mn


puis neige vierge ... plutôt que de suivre le sentier qui fait une grande boucle je décide d'aller tout droit en direction du sommet
 

La montée en forêt est rude, d'une part ça grimpe sec, je me repère grâce à l'application Iphigénie, là bah je vais aller tout droit !


et d'autre part je m'enfonce au minimum jusqu'au genou et parfois jusqu'en haut des cuisses, en photo mon genou !
  

J'approche du Pic de l'Œilly avec un beau soleil


Plus de photos ensuite, mais une descente directe dans la forêt sans repère, mais toujours avec l'application j'arrive quasiment à l'endroit où nous avions mis les raquettes !


XITI