METEO VIZILLE

Photos récentes

 

Retour accueil Photos de randonnées Photos épisodes neigeux Archives photos

 

Rando raquettes à Côte Rouge - 06 février 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2015 m

Dénivelé positif total : 875 m

Ecrins

Distance : 10.5 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 3:30

Météo : éclaircies

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : les guides raquettes  d'Emmanuel Armand

Un endroit où nous allons régulièrement et qui pour une fois était assez enneigé pour mettre les raquettes dès le début de la rando !

Edito en lien avec la rando
:
 la vague de froid et de neige ayant décidé de nous éviter soigneusement plutôt que de se morfondre rien de mieux qu'une bonne rando, des éclaircies étant en plus annoncées. Départ, avec mon père, de Villelonge sur la commune de St Michel en Beaumont. Nous rejoignons, en raquettes, le col de Parquetout puis Mont de Rousse, de là on redescend vers le col de Nodry puis remontée pour atteindre Côte Rouge à un peu plus de 2000 m. Ce n'est pas le grand beau temps mais le soleil nous offre quelques belles éclaircies et est au pire voilé. Déjeuner à Mont de Rousse et retour à la voiture 4 h plus tard et 875 m de dénivelé supplémentaires. A Vizille même ambiance avec la douceur, en attendant l'arrivée du froid cette nuit ... mais pas de la neige !
 

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

Depuis Villelonge direction pour commencer le col de Parquetout
 

Du col nous prenons une piste forestière


Que l'on quitte rapidement pour monter dans les alpages


Plutôt que d'aller au parking d'été on coupe pour rattraper la trace IGN un peu plus haut


Derrière mon père, au loin, le Vercors avec le Mont Aiguille et le Grand Veymont


Ambiance




On approche de Mont de Rousse, à gauche Côte Rouge


Une fois Mont de Rousse atteint, descente sur le col de Nodry puis montée vers Côte Rouge, le Gargas apparait


L'Obiou


Le temps n'est pas désagréable mais au sud le ciel se noircit franchement


Depuis le sommet de Côte Rouge vue plongeante sur Notre Dame de la Salette


Une vue plus large de l'Obiou mais également du Bonnet de Calvin à droite


Pour le retour on prend les traces de l'aller


Moi descendant depuis Côte Rouge !

 

Il manquait le soleil pour de plus belles photos mais cela ne nous a pas empêché d'en profiter !

 

Rando au lac Merlat - 15 septembre 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2127 m

Dénivelé positif total : 1090 m

Belledonne

Distance : 16.2 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 3:45

Météo : soleil puis couvert

 

Rando effectuée seul

Topo qui a inspiré cette rando  : la carte IGN

Une rando assez proche de la maison, j'étais déjà aller au lac Merlat mais en passant par le grand Colon : http://www.romma.fr/genepis/lacmerlat030615.htm
Je connaissais tout de même une grosse partie de l'itinéraire du jour mais l'atmosphère de Belledonne à cette époque est irremplaçable !


Edito en lien avec la rando
:
Aujourd'hui après un réveil matinal frais sur Vizille malgré le brouillard, je filais au dessus des Séglières pour une rando en solo. Départ vers 7h30 avec bonnet, gants de soie et polaire, bon comme d'habitude au bout d'1/4h je commence à avoir chaud et je me retrouve finalement en tee-shirt manches courtes, vers 1500 m au dessus de la cascade de l'Oursière belle gelée blanche qui donne des airs un peu hivernales à la végétation. Je continue en traversant les ruisseaux et prend une sente qui m'emmène directement au lac Merlat, je marche dans des restes de neige, vais au bout du lac et grimpe d'une centaine de mètres, avec au passage un chamois pas très content de me rencontrer. Une barre de céréales avec une superbe vue, des nuages arrivent rapidement, je redescends jusqu'à la voiture que j'atteins vers 11h20. Je n'aurais rencontrer personne, j'arrive pile poil à la maison pour préparer le repas.
Côté ciel à Vizille, assez mitigé, de beaux moments ensoleillés mais aussi des passages nuageux. L'info du soir c'est le changement des prévisions, nous passons pour la semaine prochaine de l'agréable à du pas terrible ...

 

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

Pas d'appareil photo pour cette rando que je ne pensais mettre en ligne,  c'est mon téléphone qui fera office d'appareil photo !

Le soleil se lève sur la Chartreuse et la vallée du Grésivaudan
 

Au dessus de la cascade de l'Oursière (http://www.romma.fr/genepis/photosrandocombeoursiere070511) la gelée recouvre la végétation


Je suis le GR jusque vers 1950 m puis je traverse le ruisseau avant de remonter cette combe non balisée mais avec une sente assez facile à suivre
 

J'atteins le lac Merlat où règne le calme


Ayant encore un peu de temps je décide de grimper un peu au dessus du lac


Un chamois ne demande pas son reste et fuit quelque part derrière ces rochers


A droite la montée vers le Grand Colon


Je me pose face au lac


Le temps de manger une barre de céréales et quelques dattes et les nuages s'imposent, c'est le signal de départ pour pendre le chemin du retour

 

Rando du tour du Grand Vent - 08 septembre 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 2102 m

Dénivelé positif total : 1020 m

Taillefer

Distance : 11.2 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 3:30

Météo : soleil

 

Rando effectuée seul

Topo qui a inspiré cette rando  : https://www.altituderando.com/Cote-de-Lau-1950m

Une rando quasi sans balisage, qui s'est construite au fur et à mesure. Je n'avais pas envisagé d'en faire le résumé du coup je n'avais que mon téléphone portable pour les photos

Rando assez physique par la raideur des montées et par le fait qu'une bonne partie se déroule hors sentier, sur des terrains accidentés et parfois exposés

Edito en lien avec la rando
:
avec le temps annoncé ce week-end et la semaine prochaine il fallait profiter aujourd'hui de la douceur et du soleil. Rando en solo avec un départ vers 13h (vu que je finissais le travail à 4h) de Chabotte. Direction la Côte de Lau, si au départ la piste forestière est facile ensuite à 1345 m ça se complique, piste envahit par la végétation, puis sente bien raide mais facile à suivre qui m'amène au pied de la Côte de Lau. En théorie j'avais prévu un simple aller-retour mais le sommet de la Côte de Lau semble accessible, je décide de monter voir jusqu'où je peux aller. Vers 2000 m je trouve une petite sente que je suis, chamois au passage, et après quelques passages exposés j'arrive à un col sans nom. Du col vue sur le domaine skiable de l'Alpe du Grand Serre, je vois sur la carte IGN (via l'appli Iphigénie) que je peux rejoindre le col de la Chinarde. Je descends donc vers le ruisseau de la Chinarde en tirant vers la droite, tout se fait à vue pas difficile mais méfiance car il y a des petites barres rocheuses. Au passage mouflons et chamois m'observent et se sauvent.  Du col de la Chinarde je redescends vers la voiture, sans oublier de me paumer au passage et de rajouter un peu de dénivelé !
 

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

En suivant le topo que j'ai trouvé sur Altitude Rando j'atteins facilement l'altitude 1340 m, de là longue hésitation, je commence la montée vers le col de la Chinarde puis redescend
Finalement je finis par suivre la piste forestière envahit par la végétation (photo de la piste prise en me retournant)
 

Des "fenêtres" permettent de profiter du paysage.
 

Une fois pris la décision de suivre la piste forestière, la rando se déroule sans trop de questions, et j'arrive après une rude montée à la Côte de Lau
 

De là je me dis que je vais monter vers l'Oreille du Loup voir jusqu'où je peux aller


La montée est de plus en plus raide, je me décale petit à petit sur ma droite et repère vers 2050 m une vague sente qui part entre l'Oreille du Loup et le Grand Vent


Cette sente traverse différentes combes, parfois exposées


Pour arriver à un col (sans nom) entre l'Oreille du Loup et le Grand Vent. On devine la sente sur la gauche de la photo


Du col vue sur le domaine skiable des Bergerie de l'Alpe du Grand Serre
Par contre plus de sente, et comme je n'ai pas envie de faire demi tour la descente se fera à vue


Je descends en tirant sur ma droite pour rejoindre le col de la Chinarde et dérange un troupeau de mouflons (on le devine à gauche en bas).
Vers 1850 m je traverse des vernes en pensant trouver un passage mais je me retrouve vers 1820 m devant de petites barres rocheuses ... je reviens sur mes pas et descend plus franchement dans le vallon où passe le ruisseau de la Chinarde


Je suis le ruisseau de la Chinarde, plus ou moins facilement, pour me retrouver au col éponyme.
De là il n'y a plus qu'à descendre vers mon point de départ. Le sentier est enfin balisé mais cela ne m'empêchera de prendre une mauvaise direction vers 1460 m.
Je finis par retrouver la sente après 10 mn grâce à mon GPS !


 

Rando en raquettes à Charande - 14 novembre 2017 -

Les données ci-dessous sont données à titre indicatif : la durée notamment dépendant évidement du rythme de chacun.
De plus les conditions en montagne pouvant changer rapidement, une rando faite un jour peut-être complètement différente, et parfois dangereuse, le lendemain, surtout en hiver !

Sommet (ou point le plus haut) : 1709 m

Dénivelé positif total : 840 m

Vercors

Distance : 12.3 Km (données GPS)

Durée (arrêts non compris) : 4:30

Météo : couvert

 

Rando effectuée avec mon père

Topo qui a inspiré cette rando  : http://www.grenoble-montagne.com/balade/153/779-refuge-de-la-moliere-boucle-depuis-engins.htm

Frustrant de ne pas avoir eu le soleil espéré mais compensé par le fait que nous avons été entièrement seul
 

Edito en lien avec la rando :
des belles éclaircies sont annoncées, je reprends le boulot demain, allez pas d'hésitations la rando hebdomadaire sera pour aujourd'hui. Après avoir déposé les enfants au lycée ou à l'école primaire je passe récupérer mon père à Pont de Claix, direction Engins, bizarre Waze me dit de passer par le cours plutôt que la voie rapide, en arrivant au Rondeau on comprend pourquoi tout est bouché ! Finalement on arrive à Engins à 9h30, début de la rando, on chausse les raquettes quasiment aussitôt. Pas de traces avant nous, cool ! Au point 1186 m plutôt que de rallonger par le plateau de Sornin on prend à gauche, c'est un itinéraire que nous avions fait l'été et qui peut se faire, suivant les conditions, en hiver. Ce raccourci nous permet d'arriver sous le Pas du Tracollet, toujours aucune trace (!), nous rejoignons la crête via le Pas du Tracollet et arrivons à Charande dans le brouillard et la bise. Pas question de manger ici, on continue notre rando, et on descend par le Pas de Bellecombe. On déjeune à l'abri du vent mais le froid pique quand même pas mal, on ne s'attarde pas et on reprend notre balade dans une neige toujours vierge de traces. Descente par les Merciers puis on rejoint Engins après 12 km et 840 m de dénivelé. Une boucle où nous aurons fait entièrement la trace !
 

La rando visible sur la carte IGN, tracé en bleu.

A peine  la rando commencée que nous nous équipons avec les raquettes


A partir du point 1186 m (voir la carte IGN) la pente se fait plus prononcée
 

Pour l'instant nous sommes à l'abri du vent
 

Et malgré l'absence de soleil l'ambiance est sympa


Soleil dont on devine les rayons, derrière mon père, sur Grenoble. Le plateau et St Nizier du Moucherotte sont aussi sous les nuages


Seul passage avec du dévers, facile le jour où on est passé, mais sûrement délicat avec une neige dure ou gelée 

On sort de la forêt vers 1500m, sous le Pas du Tracollet


Surprise sur le plateau de la Molière le vent a soufflé la neige


Nous rejoignons le pas du Tracollet (1647 m) dans le brouillard


Tout est givré pour rejoindre Charande


Une fois Charande puis le pas de l'Ours dépassés nous continuons vers le Pas de Bellecombe.
Pas une trace à l'horizon


On ne s'attarde pas, avec le vent le froid est mordant
 

Le Pas de Bellecombe (1636 m)


Nous décidons de manger à l'abri du vent sous ces sapins, déjeuner vite expédié, les doigts n'apprécient guère la pause !


Descente tranquille, le ciel devient plus clair


Au hameau les Merciers des coins de ciel bleu apparaissent


Puis juste avant d'arriver sur Engins le soleil s'impose ...

XITI